André
BENN
 
 

 
 

André Beniest dit BENN vit le jour à Ixelles (Bruxelles) le 4 novembre 1950. Il est donc né sous le signe du Scorpion.
Benn aborde la BD en 1969 en signant ses premiers dessins pour le journal Ons Volske-Junior (Petit-Beurre, demi-planches à gags).
Entretemps, il suit durant trois ans des cours de fusain et de gravure à l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles.
En 1970, il fait son entrée au journal Spirou avec un mini-récit de la Famille TikTak.
Fin 1971, il collabore un court moment au Studio Peyo à l'album Histoire de Schtroumpfs.
En 1972, après avoir réalisé « Le Fantôme de Géronimo » il déchire ses planches à quinze jours de leur publication, malgré l'approbation de Tillieux et au désarroi de Michel Deligne, il réalise un épisode de 28 planches d'Yves Boréal (Autant en emporte le Blizzard) pour le magazine Curiosity, qui sera repris ultérieurement dans Junior. Il assistera aussi Tibet pour les décors d'Epitaphe pour Ric Hochet.
A partir de 1975, en collaboration avec le scénariste Vicq, il dessine les aventures de Tom Applepie pour l'hebdomadaire Tintin, un album paraîtra aux éditions Michel DELIGNE (Le Royaume de l'Alligator).
Il passe ensuite chez Spirou où il s'associe avec Desberg pour créer le personnage Mic Mac Adam - série d'ambiance pour une Angleterre Victorienne aux Frontières du Surnaturel - 6 albums seront édités dont 2 aux éditions Dupuis, 3 aux éditions Fleurus et finalement une intégrale chez Dargaud.
En 1982, on voit la publication du 1er album de la série Mic Mac Adam "Le Tyran de Midnight Cross" qu'il dédicace à sa fille Nathalie et pour lequel il reçoit le Prix Spatial de la B.D. FANTASTIQUE EN SEMI-REALISTE. C'est la première fois qu'on lui décerne un prix.
En 1986, il bifurque vers les éditions Glénat pour adapter un roman policier de Pierre Siniac (Monsieur Cauchemar). Il se voit décerner un grelot d'hiver par les organisateurs du Festival de Sierre.
Il réalise ensuite entre 1987 et 1990, toujours pour les éditions Glénat un roman BD en deux tomes, Elmer et moi - la vie d'un ventriloque et sa poupée dans un univers interlope et équivoque des cabarets d'avant-guerre. Il se voit décerner le GRAND PRIX DU FESTIVAL DE DURBUY pour cette BD.
Grand Prix du Festival de Durbuy en 1991 où une rue porte d'ailleurs son nom.
Septembre 1992, il crée Woogee, aux éditions Dargaud, trois albums ont déjà été publiés et le quatrième sera publié en janvier 1998. Pour cette série, Benn réalise seul ses albums depuis la conception des scénarii jusqu'au coloriage. Ses albums sont également traduits en Néerlandais.
BETTY BOOP PRIX SPECIAL DU JURY au Festival d'HYERES en 1992. Encore une cerise sur le gâteau!
Prix des libraires Bidule de Papier à Roubaix en 1993 pour le scénario d'Un Monde truqué.
Prix mandarine à Causane en 1993 pour Woogee tome 1
Prix de la convivialité aux Rencontres BD de Marly en octobre 2002 (une exposition y fut tenue.

André Benn a des projets plein la tête, nous sommes impatients de les voir se réaliser.
Eternel perfectionniste, Benn est le champion toutes catégories de l'auto-censure, il s'est ainsi refusé une soixantaine de planches. Certaines font ainsi la joie de collectionneurs avertis mais la plupart furent détruites. Malgré de vives protestations, il continue à jeter à la poubelle des centaines de croquis.

Son grand plaisir est de se délasser sur un green de golf.
Il porte un amour tout particulier pour ses chats qui ne le lui rendent d'ailleurs pas toujours, c'est ainsi qu'on leur doit la perte de plusieurs milliers de croquis.
Il réside à Bruxelles avec son épouse Jacqueline Coumont, artiste-peintre qui fut d'ailleurs la première coloriste de la série Mic Mac Adam.
Accueil
Programme du Salon
Les Auteurs
Contacts

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Bibliographie :

Elmer et moi
Mic Mac Adam
Woogee
Monsieur Cauchemar
Tom Applepie...